Les livres en lice pour le Prix Tamarac 2017












 

Cahokia

Texte de Camille Bouchard

Illinois, de nos jours. Jason Byrd, treize ans, est la cible de moqueries en raison des traits particuliers de son visage qui lui donnent un profil d'oiseau. Alors qu'il se trouve près du site de la cité préhistorique de Cahokia, l'adolescent est soudain assailli par des visions des générations qui l'ont précédé avec toujours la présence d'un garçon au profil d'oiseau qui semble posséder un don exceptionnel.

Le Colosse des neiges de Campbellton

Texte de Denis M. Boucher, Illustrations de Paul Roux

Gabriel, Mamadou et Ania passent la semaine de relâche à Campbellton, où ils projettent de faire du ski au mont Sugarloaf. Mais c'est sans compter avec la fébrilité qui anime les habitants de la région, qui sont nombreux à croire que les hurlements à la fois tristes et lugubres qui résonnent dans les montagnes sont attribuables à la présence d'un sasquatch. D'étranges empreintes laissées dans la neige, de même que des marques de griffures repérées sur les arbres, viennent d'ailleurs étayer leurs croyances. C'est l'occasion pour les Trois Mousquetaires de reprendre du service afin d'élucider cette étrange affaire, qui les conduit à s'intéresser à un milliardaire originaire de Suisse, qui affirme que sa famille est victime d'une terrible malédiction.

Le Dragon vert: L'enfance de Van

Texte et Illustrations de Jacques Goldstyn

Van est l'inventeur génial de la pétillante bande des Débrouillards, dont les aventures sont relatées dans la revue et la bande dessinée du même nom. L'auteur consacre ici une série de romans très abondamment illustrés à ce jeune garçon d'origine vietnamienne (aux racines chinoises), qui arrive à créer de petites merveilles à partir de bricoles recyclées afin d'égayer et de faciliter le quotidien de son entourage, à commencer par celui de ses copains Kim et Robert. Dans cet opus: au cours d'un repas dans un petit restaurant du quartier chinois, Van fait découvrir à ses amis de multiples spécialités culinaires asiatiques tout en évoquant pour la première fois son enfance dans le village de Quang Hanh, où son père dirigeait une flotte de tuk-tuks. Le jeune garçon y a découvert sa vocation d'inventeur auprès de Daïdo, son grand-père, qui réparait les véhicules de l'entreprise familiale dans son atelier aux allures de caverne d'Ali Baba. Or, lorsque la guerre éclate et que la Chine attaque le nord du Vietnam, sa famille se fait dépouiller de ses biens et est forcée de s'exiler pour éviter d'être emprisonnée. Au terme d'une traversée périlleuse à bord d'un navire de fortune (au cours de laquelle les inventions de son grand-père ont été très utiles), Van et les siens abordent le sol américain.

Une étoile sur la dune

Texte et Illustrations de Danielle Loranger

Odile, artiste-peintre, Hugo, son mari médecin et Achille, leur petit garçon, forment une famille heureuse. Ils accueillent bientôt Solange, la dernière de la famille. Les années passent et la cadette grandit sans faire de bruit. Toute la famille, particulièrement la mère, tentera d'aider Solange, muette et introvertie, à s'épanouir et surtout à apprendre à lire et à s'exprimer à travers des jeux ludiques et créatifs.

Les fantômes de Mingan

Texte de Mireille Villeneuve

Roman réaliste où l'on suit Magali-Sajani (15 ans), qui accompagne au mois d'avril sa mère Alisha pour un déplacement professionnel qui les amènera à passer deux semaines sur la Côte-Nord du Québec. C'est pour la jeune fille aux racines familiales à la fois indienne (d'Inde) et québécoise, l'occasion de mieux connaître sa mère qui voyage beaucoup et de découvrir cette région nordique peu peuplée, ses villages et ses habitants, dont Natashquan où elle fait une halte qui l'amène à rencontrer Kenny. Ce dernier lui présente sa communauté innue et leurs us et coutumes, tandis qu'avec sa mère, elle doit attendre quelques jours avant de se rendre à Havre-Saint-Pierre puis aux îles Mingan. Or, un vieux "kaku" rôde dans les parages et le quatre-roues de Kenny, dont ils se servent pour explorer les environs, a été volé.

Le gardien des soirs de bridge 01: Sous le divan

Texte de Annie Bacon, Illustrations de Ghislain Barbe

Premier tome d'une série fantaisiste mettant en scène les aventures d'Émile et Ophélie, qui joignent la quête de l'étrange professeur Habbitrøle chasseur de "Pestilus domesticus". Éminent "pestiologue", le professeur participe à un concours d'observation des différentes espèces de "pestioles", ces "spiratins" à tête rouge (sorte de moutons de poussière trouvés sous les divans), ou "plombivares" (ces gouttes d'eau qui se forment parfois sous les tuyaux) qui pullulent dans les maisons, les villes et les jardins. Ils se mesurent ici aux jumeaux Coubledroche qui sont à la tête du classement.

Le Grand sault Iroquois

Texte de Isabelle Larouche, Illustrations de Jocelyne Bouchard

Pour Dylan, s'adapter à sa nouvelle école secondaire française n'est pas banal. L'adolescent amérindien vient d'emménager à Montréal avec sa mère. Il a dû quitter son village de Kanehsatake, où il connaît tout le monde. Heureusement, il rencontre Hugo et Thomas qui deviennent rapidement de bons copains. Grâce à la curiosité de ses deux complices, le jeune Iroquois commence à se questionner sur ses origines autochtones. L'été suivant, ìl invite ses deux amis à venir avec lui dans son village natal, afin d'avoir un contact privilégié avec les traditions mohawks. Mais lors d'une baignade nocturne improvisée, ils se retrouvent plongés dans un vortex temporel les emmenant dans un village Iroquois d'avant l'arrivée des Européens en Amérique. Dylan a beau connaître ses origines, l'aventure reste périlleuse.

Jeux cruels

Texte de Johanne Dion

Jeune bénévole, Océane vient trois fois semaines animer un atelier de dépannage multimédia à la résidence le Grand Chêne, maison de retraite pour personnes âgées. Ulrich, son frère de 10 ans, l'accompagne le plus souvent. Mais voilà qu'au début du cours, l'adolescente apprend qu'il y a eu plusieurs incidents traumatisants à la résidence. Un produit nocif déversé dans la piscine a causé des brûlures aux nageurs; pire encore, une vieille dame a vu son propre avis de décès annoncé dans le journal. Monsieur Gélinas, l'un des résidents lui demande de démasquer celui ou celle qui cherche à intimider les personnes âgées, bref d'enquêter sur ces incidents qui, d'après lui, sont loin d'être isolés. Pour le moment, tout le monde est suspect, certains plus que d'autres: il y a l'infirmière acariâtre, le concierge malcommode, mais il peut aussi s'agir d'un visiteur malintentionné. Aidée de Mathieu, le jeune aide concierge et de son petit frère, Océane débute son enquête qui l'amènera à trouver de troublants indices.

Poésies pour la vie

Texte de Gilles Tibo, Illustrations de Manon Gauthier

Album où l'on égraine, au fil des doubles pages illustrées de jolis collages naïfs empreints d'une tendre maladresse, les vers d'une ode très simple à la poésie. On y découvre que le narrateur ou l'un des petits personnages dont on voit les portraits, l'aime parce que c'est "une douce folie qui raconte la vie", qu'"elle rime avec ami, avec nuit, avec infini", "[elle] habite les livres, mais aussi dans les étoiles, sur la lune, dans les arbres". (cf. p. 4, 6]). On évoque aussi qu'elle peut parfois tomber d'un nuage ou sortir de la terre. Elle peut garder réveillé, caché sous l'oreiller. On peut même être poète tous les jours de la semaine.

Un voyage inattendu

Texte de Arianne Gagnon-Roy

Maximilien se fait garder par Alexandra et Jérémie. Il est 4 h 44, Maximilien incite Alexandra à faire un voeu l'informant qu'il se réaliserait incessamment lorsque les aiguilles de l'horloge indiqueraient trois chiffres pareils. Alexandra souhaite apprendre l'histoire du monde ailleurs que dans ses livres. Ils se retrouvent alors tous les trois dans une grotte près de la Rome antique où ils ont l'heur de rencontrer Jules César et de passer avec lui une soirée inoubliable. Le lendemain, à 4 h 44 précises, ils sont projetés à l'époque des dinosaures. Au moment même où ils risquent de se faire manger tout cru, ils sont à nouveau transportés ailleurs, se retrouvant dans la ville de Florence à l'ère de la Renaissance. Une femme merveilleuse les accueille, les invitant à passer la nuit dans sa maison. Le lendemain, elle leur demande de l'accompagner chez un peintre qui doit faire son portrait. Les trois amis sont interloqués lorsqu'ils s'aperçoivent que le dit peintre n'est autre que Léonard de Vinci - et elle, la fameuse Mona Lisa. Ils voudraient bien rester pour mieux les connaître, mais 4 h 44 sonne le départ: ils sont téléportés en France au Moyen Âge. Les événements se gâtent lorsque, par un mystérieux concours de circonstances, Jérémie doit affronter en tournoi le chevalier qu'il a osé défier. Vraiment, il est plus qu'urgent de rentrer au bercail, mais nos héros le pourront-ils vraiment ou continueront-ils d'errer d'une époque à l'autre ?